Montag, 6 Dezember, 2021

Le Centre Suisse Islam et Société (CSIS) n’est pas le défenseur d’une vision obscurantiste de la religion, mais il est au contraire un laboratoire de l’innovation, et ce à des coûts très contenus, explique le président de sa commission consultative, Antonio Loprieno, en réponse aux critiques de Mireille Vallette.
 
Le Temps, 14 décembre 2017

Diskriminierung melden

Anmeldung für den Newsletter

Aktuelle Veranstaltungen

Social Media