L’être humain ne souhait rien de plus qu’un monde de paix et d’harmonie.  La guerre et la souffrance ne connaissent en effet aucune race, religion ou ethnie. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous défendons les droits humains, qui devraient s’appliquer à tous.

Nous exprimons nos condoléances et notre sympathie aux familles et aux proches en Israël et dans la bande de Gaza bombardée. Nous souhaitons beaucoup de force et de persévérance aux personnes concernées et espérons que tous les otages civils, sans exception, des deux côtés sont en bonne santé et seront libérés le plus rapidement possible. Nous espérons que le bon sens de toutes les parties permettra ces libérations.

Un cessez-le-feu n’est pas suffisant

Nous souhaitons également lancer un appel urgent à nos décideurs politique pour qu’ils mettent en place, par tous les moyens possibles, un armistice durable, dont nous avons un besoin urgent, au-delà des trêves à court terme, alors que la situation reste très tendue.  Il est également inacceptable que la population civile encerclée à Gaza soit divisée en trois groupes. En effet, l’attribution des étiquettes de terroristes, de sympathisants des terroristes et de bouclier humains qui font partie des dégâts collatéraux fait de l’ensemble de la population civile une cible légitime de la guerre israélienne. Dans ce cas, il n’y a pas d’échappatoire pour personne dans la bande de Gaza. La véritable souffrance et le besoin existentiel des innocents sont ainsi minimisés. En outre, les denrées alimentaires et les moyens médicaux introduits dans la région pendant la trêve sont loin de pouvoir couvrir ces besoins.

Afin de soulager la grande souffrance des enfants de Gaza, nous nous joignons aux organisations de l’ONU, aux gouvernements et aux ONG indépendantes qui demandent un armistice durable et complet. Attachés à aux valeurs humanitaires suisses, nous croyons à la force de la parole et de la diplomatie et nous sommes opposés à la violence.  Les êtres humains méritent une protection sans compromis et ne doivent pas être réduits à de simples chiffres de victimes. Chaque vie individuelle est plus précieuse que toutes les considérations ou actions politiques et religieuses de n’importe quel chef d’État.

La FIDS observe en outre avec inquiétude les tensions actuelles et s’engage résolument contre l’antisémitisme ou l’hostilité envers les musulmans, et condamne toute discrimination à l’encontre de ces communautés. La paix religieuse et l’acceptation mutuelle restent un bien précieux et sont encouragées en permanence.

Links:

Israël et les territoires occupés : il faut mettre un terme aux terribles souffrances des civils | cicr.org (icrc.org)

https://www.unrwa.org/resources/reports/unrwa-situation-report-40-situation-gaza-strip-and-west-bank-including-east-Jerusalem

https://www.emro.who.int/media/news/unfpa-unicef-and-who-regional-directors-call-for-immediate-action-to-halt-attacks-on-health-care-in-gaza.html

https://www.emro.who.int/media/news/joint-un-mission-transfers-critical-patients-from-al-shifa-hospital-in-gaza-under-intense-fighting.html

https://www.amnesty.ch/de/laender/naher-osten-nordafrika/israel-besetzte-gebiete

FOIS, 28.11.2023


Ausschreibung Stelleninserat

Diskriminierung melden

Melde uns Deinen Diskriminierungsfall und wir helfen Dir weiter

Meldeplattform

Anmeldung für den Newsletter