Dans le monde, plus de 100 millions d’êtres humains sont en fuite. Ils sont chassés par la guerre ou les persécutions ou encore aspirent à assurer de meilleures conditions de vie à leurs familles et à eux-mêmes. Nombreux sont ceux qui ce faisant mettent leur vie en danger. Ces personnes ont besoin de notre aide, qu’elles soient en perdition sur les mers ou retenues dans des camps de réfugiés ou qu’elles essaient de s’intégrer dans notre société.

Les religions qui sont les nôtres parlent de gens qui ont quitté leur patrie et ont fait la cruelle expérience de la vie en pays étranger. Abraham, père de notre foi, a dû s’exiler en Egypte à la suite d’une famine et Moïse s’est enfui dans le pays de Madian. Même Jésus, dans sa tendre enfance, a été emporté en Egypte dans les bras de Marie pour échapper à la colère d’Hérode, tandis que le prophète Mohammed a dû accomplir l’hégire en quittant La Mecque pour Médine, fuyant la haine meurtrière des élites de sa ville. Nos religions nous ordonnent de venir en aide aux personnes réfugiées, d’accueillir les étrangers et les étrangères, car nous sommes tous membres de la famille de l’humanité. Les gens en fuite sont des humains comme nous, dont la dignité et les droits sont intangibles, au même titre que les nôtres.

Des milliers de personnes réfugiées sont déjà arrivées en Suisse. Derrière chaque chiffre se trouve un être humain qui a été chassé de sa patrie et a connu la fuite, le déracinement et la souffrance. Chacune et chacun, quels que soient leur pays d’origine, leur nationalité, leur culture et leur religion, méritent que nous leur accordions notre sollicitude et notre soutien, et ce non seulement en leur apportant une aide humanitaire mais aussi en luttant contre les causes de leurs souffrances.

Le Conseil suisse des religions appelle le Gouvernement suisse ainsi que toutes les Suissesses et tous les Suisses à ouvrir leurs portes à toutes les personnes qui cherchent un refuge et les encourage à intensifier leur aide humanitaire et leur solidarité.

16 Juin, 2022 | Communiqué

Diskriminierung melden

Anmeldung für den Newsletter

Meldeplattform

Social Media