«Mieux vaut une reconnaissance sociale que juridique»

„Les musulmans représentent en Suisse la troisième plus importante communauté religieuse. Contrairement aux églises nationales chrétiennes, cette religion n’est pas reconnue juridiquement par les cantons. Mais selon un expert, il serait plus important pour les musulmans que leur religion soit acceptée par la société suisse.“

 

Lire plus, swissinfo.ch, 17.02.2020